Avec le temps, les meubles anciens en bois donnent une couleur des plus originales et uniques, mais cet aspect vieilli ne correspond pas toujours aux tendances design actuelles. Heureusement, il existe une solution d’une simplicité exceptionnelle qui permet d’avoir un résultat concluant, et ce dans un délai réduit, il s’agit de la technique de patines. Mais en quoi consiste ce concept ? Voici un petit tutoriel pour vous aider à patiner vos meubles.

La patine : C’est quoi ?

La patine est très connue sous le terme patines, il s’agit d’une technique qui consiste à faire vieillir de manière artificielle le mobilier, les objets de décoration et les bibelots, afin de valoriser et donner du charme à leurs aspects.

La peinture est destinée à colorer une surface, tandis que la patine va apporter un effet de matière époustouflant, qui accentue les veinages, les imperfections, mais surtout les usures du bois. Afin de réaliser parfaitement ces effets vintages, les peintures devront etre travaillées, en superposant les teintes, en ponçant, en cirant, etc.

Les méthodes pour le faire sont très nombreuses et toutes faciles à réaliser. Il est également possible de combiner plus de deux techniques pour un effet encore plus attrayant. Bien que les meubles patinés soient souvent de couleurs très claires, vous pouvez très bien apporter une petite touche de couleur et de vivacité aux vôtres.

meuble ancien

Notre tutoriel pour patiner vos meubles

Bien que des techniques plus approfondies requièrent des années d’apprentissage, il existe tout de même des techniques de patines élémentaires qui sont destinées à tout le monde. Pour assurer la durabilité de l’opération, nous recommandons de ne pas sauter les étapes.

pinceau

Le décapage du meuble

Afin de réaliser une excellente patine, le bois du meuble doit etre à nu. Avant toute chose, il vous faut déterminer si votre mobilier est ciré ou vernis. Pour cela, frotter un tampon d’acétone est l’astuce la plus rapide. Si la marque obtenue est terne, blanchie avec un chiffon encrassé, il s’agit d’une cire.

  • Pour retirer la cire, acheter un décireur dans le commerçant du coin suffit, il faudra ensuite suivre le mode d’emploi ;
  • Pour retirer du vernis, la tâche est plus difficile ; dans le cas où votre mobilier est vernis d’usine, il est recommandé de faire appel à un professionnel ; Pour un vernis classique, utiliser un décapant chimique ;
  • Pour retirer la peinture brillante ou acrylique, un décapeur thermique ou chimique peut etre utilisé.

Il est à noter que si la peinture est en bon état, il n’est pas obligatoire de la retirer.

Le nettoyage du meuble

Pour les meubles non munis de vernis, un simple lavage suffira. La première étape consiste à passer un aspirateur dans tous les recoins, intérieur comme extérieur. Ensuite, lessiver l’intégralité sauf si le meuble est en chêne ou en châtaigner. Enfin, rincer avec délicatesse pour faire sécher à cœur.

Le ponçage du bois

Afin d’obtenir une surface très lisse, le bois doit etre poncé. Pour cela, utiliser du papier verre grain 120 ou une ponceuse électrique avec une cale de ponçage. Travailler soigneusement dans le même sens que les fibres du bois. Dépoussiérer avec une brosse et un aspirateur puis passer un chiffon.

L’application d’une couche d’impression

Une couche d’impression est essentielle. Il est possible d’utiliser de la peinture acrylique mat ou du gresso blanc, toujours à appliquer dans le sens des fibres, avec un pinceau plat pour les zones planes et une brosse ronde pour les surfaces courbées.

Lire attentivement le temps de séchage sur l’emballage avant d’engrainer à l’aide d’un papier de verre grain 120, suivi d’un dépoussiérage.

L’application de la couche de peinture

Le meuble doit etre recouvert de deux couches de peintures acryliques. Prenons par exemple deux couleurs grises, avec un premier gris très clair presque proche du blanc, et le second avec un ton au-dessus.

La couche la plus foncée est à appliquer en premier. Laisser à sec, puis appliquer la plus claire. Toutes les deux diluées dans l’eau à 10%.

Le patinage

Pour la patine, utiliser une éponge souple pour ponçage avec des grains très fins, ou un papier de verre 240. Dégager la peinture avec de l’abrasif, vous pouvez aller jusqu’à la couche d’impression. A vous de juger le résultat qui vous convient le mieux. Egrainer certains endroits pour une simulation d’usure. Enfin, dépoussiérez et utiliser un linge humide sur les surfaces.

En guise de finition, n’oubliez surtout pas de protéger votre meuble en donnant de la profondeur à la patine. Pour ce faire, nous conseillons de la cire d’abeille pure, molle ou liquide. Etalez la cire en laissant reposer toute une nuit.

Valorisez vos anciens meubles avec les patines pour donner une touche d’originalité et de vintage à votre intérieur.