Le système céramique est une solution esthétique totalement conforme aux exigences de qualité en vigueur dans le marché du bâtiment d’aujourd’hui.

Conseils et astuces pour faire un puisard chez soi 

Les amateurs de constructions et des tutos dans le domaine du bâtiment seront ravis aujourd’hui. Que vous soyez débutant dans ce domaine ou non, il va de soi que l’installation d’un puisard est primordial pour une maison digne de ce nom. Voyons alors en profondeur ce qu’est réellement un puisard ainsi que sa nécessité et tous les détails techniques sur sa réalisation.

Qu’est-ce qu’un puisard ?

Un puisard, aussi appelé puit d’infiltration, est un type de puit dont la mission principale n’est pas de tirer de l’eau comme on pourrait le penser mais tout le contraire. En effet, un puisard permet de conduire l’eau du terrain dans une couche du sol un peu plus perméable. Un puit d’infiltration est habituellement construit avec du béton lisse ou encore du PVC et un trou rempli de graviers ou de roches le compose dans sa généralité.

Les types de puisard

Il existe actuellement deux types de puisards sur le marché, à savoir :

  • Le puisard vertical : comme son nom l’indique, il est tout simplement constitué d’un puit érigé à la verticale. De ce fait, il permet une capacité de stockage d’eau plus élevé et sera ainsi l’idéal pour les terrains pentus ;
  • Le puisard incliné : constitué d’un tuyau incliné, il n’offre pas une capacité importante comme le puisard vertical. La quantité d’eau sera alors assez limitée. Toutefois, son point fort est sûrement dans le fait qu’il peut être beaucoup plus long que l’option à la verticale. Par conséquent, un puisard incliné est plus adapté aux terrains à faibles pentes.

Quel est le but d’un puisard ?

L’objectif premier d’un puisard est de protéger les fondations d’une demeure. En effet, les fondations ont besoin d’un allié de taille qui puisse éviter plusieurs problèmes : accumulation d’eaux excessives ou d’eau pluviale sur la propriété mettant en danger la maison et qui provoquera des infiltrations et des inondations à la longue. Par conséquent, nous pouvons affirmer que l’installation d’un puisard évitera la saturation d’eau sur un terrain ou un trop-pleins d’eaux pluviales. Ceci permettra de protéger le bâti tout en favorisant une bonne évacuation des eaux usées . Découvrez aussi les avantages d’un récupérateur d’eau chez soi dans cet article.

Les causes des infiltrations d’eaux

Les causes d’un trop plein d’eaux sur un terrain sont nombreuses, pour n’en citer que quelques-uns, voici alors une liste exhaustive :

  • Pluviométrie abondante ;
  • Sol assez argileux ;
  • Milieu naturel défavorable : ruisseau, cours d’eau ou marécage à proximité ;
  • Nappe phréatique ;
  • Terrain plus ou moins en pente ;
  • Murs enterrés partiellement dans le sol ;
  • Absence d’aménagements tels que des égouts ou un fossé adapté au terrain.

Les eaux recueillis par un puisard

Il est important de souligner qu’un puit d’infiltration ne sert qu’à évacuer les eaux pluviales ou celle des rivières à proximité. Par conséquent, un puisard ne sert pas à l’évacuation des eaux suivantes:

  • Eaux grises à l’instar des eaux souillées par les activités humaines : eaux provenant des douches, toilettes, lavabos, …
  • Eaux ménagères 

Quelle profondeur pour un puisard ?

En premier lieu, il est essentiel de savoir ce qu’est la buse. Une buse c’est tout simplement le trou que forme le puisard. Généralement, les mesures d’une buse sont les suivantes :

  • 1 mètre de diamètre ;
  • 50 centimètres de profondeur.

Néanmoins, ces dimensions ne sont pas toujours les mêmes sur chaque terrain car il faut avant tout déterminer de la nature du sol ainsi que le niveau de pluviométrie de la région. Ce sont des dispositions importantes à prendre afin d’installer le réseau d’assainissement adapté au terrain.

Comment faire un puisard ?

Construire son propre puisard chez soi qui permet d’évacuer l’eau requiert tout d’abord une analyse du terrain. Ensuite, une analyse de la pluviométrie est également à faire car cela servira à déterminer les diamètres ainsi que la profondeur du puit en question. Il est recommandé de faire appel à un professionnel qui possède les bonnes techniques dans la pose d’un puisard, le branchement ou encore les canalisations, mais qui connait aussi les lois en vigueur dans le domaine de l’assainissement et le système d’évacuation des eaux – voir aussi comment déboucher ses canalisations et nos tips.

À quelle distance de la maison la pompe de puisard doit-elle se déverser ?

Un puit d’infiltration ou un puisard doit se trouver à des endroits bien précis et stratégiques :

  • Au moins à 5 mètres de la demeure ou de la maison proprement dite
  • Au moins à 5 mètres de l’habitation de vos voisins : jetez un coup d’oeil sur la cloture beton pour une idée de délimitation avec vos voisins

Par ailleurs, il est interdit de le mettre à certains emplacements :

  • Un puisard ne peut pas être installé à moins de 30 mètres d’un puit ou d’un point de captage d’eau ;
  • Un puisard ne peut pas être placé trop près des arbres car leurs racines pourraient entraver son fonctionnement et même l’endommager ;
  • Un puisard ne peut pas être construit si votre terrain comporte une nappe phréatique à proximité de la surface ;
  • Impossible d’installer un puisard en zone inondable ou si le sol n’est pas assez perméable.

Pourquoi y a-t-il du gravier dans le puisard ?

Les parois composant le puisard sont percées aux endroits où le sol est plus perméable. L’eau des gouttières et l’eau de pluie arrivent souvent au niveau des pierres par le biais d’un tuyau. Elles cheminent ensuite entre ces pierres pour atteindre l’un des trous au fond du puit. Il faut savoir que les pierres jouent un rôle majeur car elles permettent à l’eau de se répartir homogènement dans le sol et évite ainsi sa stagnation. De ce fait, les eaux usées vont pouvoir s’écouler sans difficulté et progressivement dans le sol du terrain.