Le système céramique est une solution esthétique totalement conforme aux exigences de qualité en vigueur dans le marché du bâtiment d’aujourd’hui.

Transformer son jardin en mini jardin japonais, comment faire ?

jardin

Un jardin japonais ressemble à un tableau coloré qui met en valeur le naturel et la beauté de l’irrégularité. C’est également un endroit paisible dans lequel vous pouvez méditer ou encore vous promener pour évacuer le stress. Ainsi au-delà de l’aspect esthétique, transformer votre jardin en mini jardin japonais est surtout une question de bien-être et de santé. Découvrez comment faire !

Comment transformer votre jardin en mini jardin japonais ?

La création d’un jardin japonais est une activité agréable et apaisante, mais non sans difficulté. Elle nécessite en effet beaucoup de précisions, d’attention et surtout de temps. En ce qui concerne les végétaux et les autres accessoires indispensables, ils sont généralement faciles à trouver. Retrouvez sans plus attendre ce qu’il faut faire pour réussir l’aménagement.

1- Créer un point d’eau

Le point d’eau est un élément essentiel qui caractérise les jardins japonais. Selon l’étendue de l’espace et les ressources disponibles, vous pouvez opter pour une fontaine, un petit bassin, un étang ou une cascade en miniature. Même un petit tuyau joliment décoré qui laisse s’écouler de l’eau en permanence est suffisant.

Si vous optez pour une cascade, une fontaine ou le tuyau, il serait intéressant d’aménager des bases en pierres qui vont accueillir l’eau qui coule. Vous pouvez choisir la forme et la taille qui vous convient, pourvu que l’environnement paraisse naturel. Vous en outre trouverez des idées pratiques pour l’aménagement de bassin de jardin sur salon-maison-bois.com.

2- Créer des allées

Pensez à créer des allées dans votre mini jardin japonais afin que vous puissiez circuler confortablement et en toute sécurité. Pour ce faire, vous allez utiliser des « ishi ». Il s’agit de pierres usées que vous trouverez facilement dans la nature.

Il est recommandé de déposer les pierres de manière aléatoire sur un lit de gravier tout le long du chemin afin de mettre l’accent sur l’effet naturel. En outre, regroupez-les par nombres impairs dans les endroits où les tas sont plus appropriés. A noter que les ishi servent également à protéger les plantes couvre-sols.

3- Planter des arbres

Favorisez les arbustes à croissance lente et les végétaux persistants tels que le chêne ou le pin pour créer votre mini jardin japonais. Encore une fois, disposez-les de façon aléatoire, mais tout de même bien pensée, dans tout l’espace disponible afin de donner un effet naturel. Aussi, taillez-les régulièrement afin qu’ils ne deviennent pas trop grands.

Vous pouvez également opter pour les bambous, notamment pour la clôture. Il est cependant à noter que ce dernier nécessite un entretien particulier pour préserver sa beauté. Enfin, privilégiez les végétaux couvre-sol tels que les mousses au gazon.

4- Installer les accessoires

Si vous disposez d’un espace vaste, vous pouvez aménager une petite terrasse en bois dans votre jardin japonais. Vous pouvez ensuite y installer des sièges et des coussins pour optimiser le confort. Dans le cas contraire, vous pouvez poser un ou deux bancs en bois ou en pierre ici et là si possible. A noter toutefois que ces accessoires ne sont pas indispensables.

En ce qui concerne les éclairages, il est conseillé d’installer des lanternes ou même des spots un peu partout. En plus de vous éclairer durant vos ballades ou vos méditations nocturnes, ils mettent en évidence les endroits tels que les points d’eau ou encore les sièges.

Quels sont les conseils pour réussir l’aménagement de votre mini jardin japonais ?

fleur

Pour commencer, faites preuve de créativité pour exploiter proportionnellement l’espace dont vous disposez. Par exemple, évitez d’aménager une fontaine de taille phénoménale si vous avez un jardin de quelques m² seulement. Vous n’auriez plus de place pour les plantes et les allées.

Aussi, évitez de trop encombrer votre jardin. Cela nuirait considérablement à sa beauté et pourrait provoquer l’effet contraire à celui recherché pour votre bien-être. Quelques arbustes suffiront si vous disposez de peu d’espace. Vous jouerez ensuite avec les effets lumineux afin que celui-ci paraisse plus vaste.

Quels sont les avantages de transformer votre jardin en mini jardin japonais ?

En plus de créer un environnement paisible, un mini jardin japonais vous offre de l’air pur et frais en tout temps grâce à la présence des arbustes et de l’eau. Cela affecte positivement votre santé physique et mentale même si vous y passez seulement quelques minutes par jour.

En outre, les arbustes et l’eau attirent des oiseaux. Il peut être très agréable et apaisant d’entendre leurs chants le matin ou de les observer jouer et boire de l’eau dans votre jardin. Aussi, les bruits de la nature seraient favorables pour les séances de méditation.

Quelles sont les autres informations à connaître ?

Le coût de la transformation de votre jardin en mini jardin japonais dépend principalement de l’ampleur des travaux à effectuer. Faut-il abattre des arbres ou retirer les gazons ? Quelle est la taille de l’espace et celle du point d’eau ? Combien d’arbustes faut-il planter et qu’en est-il des accessoires ? A cela s’ajoute le prix des matériaux et des éventuels outils à utiliser.

Par ailleurs, un jardin japonais nécessite un entretien régulier pour préserver sa beauté. Il faut par exemple tailler périodiquement les arbustes afin qu’ils ne deviennent pas trop hauts. Il est également important de nettoyer l’espace pour ne pas attirer les nuisibles.

Quelle est la différence entre un jardin Zen et un jardin japonais ?

Beaucoup confondent le jardin Zen et le jardin japonais. Cela est compréhensible étant donné leurs points communs tels que leur aspect naturel ou encore leurs vertus apaisantes. Ils possèdent pourtant quelques différences majeures :

  • Si le point d’eau est un élément essentiel au jardin japonais, sa présence n’est pas nécessaire pour le jardin Zen ;
  • Le jardin japonais est majoritairement composé de végétaux tandis que le jardin Zen est essentiellement minéral (constitué de toutes sortes de pierres et de roches).

Il est tout à fait possible de transformer votre petit jardin en mini jardin japonais. Le secret est de trouver les bonnes proportions concernant la taille et le nombre des éléments. Dans tous les cas, il faudra créer un point d’eau, planter des arbustes et installer des pas japonais (ishi) dans les allées. Vous pouvez aussi rajouter des accessoires de décorations tels que des lanternes, des spots d’éclairage, des sièges, une terrasse ou encore une cabane en bois. Le plus important c’est d’éviter autant que possible les artifices inutiles et l’encombrement.