La construction d’une terrasse est un excellent moyen de profiter de l’extérieur durant les beaux jours. Les étapes à suivre pour faire aboutir ce projet sont nombreuses : préparation, choix des matériaux, budget, mise en œuvre, etc. Faisons le point sur les essentiels à savoir pour construire une terrasse.

Les informations à connaître pour construire une terrasse

La construction d’une terrasse peut faire l’objet d’une déclaration dans certains cas et certaines mesures doivent être prises pour qu’elle puisse être usitée confortablement. La réalisation d’une chape de ciment (une composante de la dalle de béton) est par ailleurs souvent indispensable avant de faire un revêtement de sol. Les professionnels se fournissent auprès des prestataires spécialisés comme béton & co afin de trouver le matériel adéquat pour réaliser les travaux.

Construire une terrasse : les autorisations et les obligations

Conformément à la législation en France, il n’est pas nécessaire d’avoir une autorisation pour pouvoir réaliser une terrasse si elle ne dépasse pas 20 m2 et qu’elle est construite de plain-pied. Par contre, il faudra obtenir un permis de construire si la terrasse est surélevée et fait plus de 20 m2. Si elle fait 5 à 20 m2, il faudra fournir une déclaration préalable de travaux. Dans tous les cas, il est vivement recommandé de faire appel au service de l’urbanisme de la commune de résidence afin d’éviter les mauvaises surprises. Par ailleurs, si le client pour lequel vous œuvrez vit en copropriété, il aura besoin de l’autorisation du Syndic et si la hauteur de chute fait plus de 1 m, il sera tenu d’installer un garde-corps.

cours maison

Choisir le bon emplacement pour une terrasse

Lors du choix de l’emplacement pour une terrasse, tenez compte de l’espace disponible dans le jardin et de l’orientation du logement. Préférez une orientation au sud ou à l’ouest pour éviter que les moisissures ne se développent, mais aussi pour profiter au maximum de l’ensoleillement. Si le jardin se trouve dans une zone venteuse, vous devrez probablement ajouter une haie ou un muret autour de la terrasse. Pour finir, cette dernière doit afficher une inclinaison de 1,5 % afin de favoriser l’écoulement des eaux. Dans le cas où le terrain verse du côté de l’habitation, prévoyez une surélévation de la terrasse ou un drainage. Contrôlez en outre la stabilité du terrain, car elle influe sur le type de pose que vous choisirez.

La mise en œuvre et la réalisation d’une terrasse

Il est fortement recommandé d’opter pour une terrasse avec un revêtement en pierre naturelle ou en carrelage pour allier solidité et esthétique. Le type de pose dans ce cas sera une chape de béton.

La préparation du terrain et de la fondation

Il est nécessaire de préparer au mieux le terrain avant de se lancer dans la réalisation à proprement parler d’une terrasse. Commencez par décaisser le sol pour préparer les fondations. Ainsi, le terrain qui accueillera la dalle sera en parfait état. Tout comme pour la construction d’une maison, celle d’une terrasse débute par la création des fondations. Ces dernières doivent faire environ 30 cm de profondeur. Elles comprennent une couche de fond de 8 à 10 cm, une semelle armée de 8 à 10 cm, une chape et un revêtement décoratif qui font 3 à 5 cm. En cas de sol meuble, vous devrez prévoir une augmentation de la couche de fond.

Le point sur la dalle de béton

Couler une semelle armée est nécessaire pour rendre le sol porteur, mais aussi pour le stabiliser. Cette opération se fait en deux étapes : la première couche qui fait 4 à 5 cm et la création du treillis armé. La seconde couche devra être immédiatement talochée. Après une semaine, le coffrage sera entièrement sec, mais vous devrez attendre un mois pour pouvoir poser le revêtement de sol. Nous vous recommandons de réaliser un double encollage afin d’être sûr que les dalles soient bien fixées.

Focus sur la réalisation de la chape en béton pour terrasse

La terrasse est normalement un lieu situé dans une zone stratégique au sein d’une propriété. Pour cette raison, la dalle doit être esthétique et solide. Les particuliers ont le choix parmi plusieurs types de chapes, mais une version en béton est la plus appréciée pour une terrasse. La chape en béton doit obligatoirement être solide pour répondre à votre besoin de sécurité et ce facteur doit en outre être pris en compte au moment de la pose.

Les différents types de bétons décoratifs pour une terrasse

La solidité est primordiale lorsqu’on décide de réaliser une chape en béton pour une terrasse, car il en va de la sécurité des utilisateurs. Tenez compte également du côté esthétique, puisqu’il est toujours plus agréable de disposer d’une belle terrasse fonctionnelle et pratique. Facile à poser, le béton imprimé donne beaucoup d’allure à la terrasse et donne l’embarras du choix parmi un large panel de couleurs ainsi que de motifs. Le béton désactivé est une option éthique qui garantit une parfaite solidité. Le béton drainant, pour sa part, est reconnaissable par sa porosité. Cette solution écologique est parfaitement adaptée aux besoins d’esthétique, mais aussi de protection de l’environnement.

terrasse plein air

Les étapes de réalisation d’une chape en béton pour une terrasse

La première étape pour réaliser une chape en béton pour une terrasse consiste à délimiter cette dernière avec des piquets et de la corde. Une fois que vous avez bien défini l’espace sur lequel vous allez travailler, poursuivez avec le creusage. Cette opération nécessite de creuser sur l’ensemble de la surface pour obtenir une épaisseur de 10 à 15 cm. Pour le coffrage du béton, utilisez des planches en bois suffisamment épaisses pour supporter la pression. Vous aurez également à renforcer les angles pour davantage de sécurité. Mettez ensuite un film polyane sur les bords internes et au fond du coffrage pour éviter les remontées d’humidité. Vient par la suite l’étape de l’armature de la dalle qui sera réalisée avec du ferraillage. Une distance de 3 cm entre le coffrage et le ferraillage sur la longueur et la largeur de la partie bétonnée sera créée. Une fois que le béton coulé, il ne reste plus qu’à le laisser sécher.