Le système céramique est une solution esthétique totalement conforme aux exigences de qualité en vigueur dans le marché du bâtiment d’aujourd’hui.

Dans le neuf ou l’ancien la rénovation de l’électricité est souvent indispensable à l’achat

electricien

Pour faire la rénovation électrique de votre maison, passer par un professionnel est la meilleure des solutions. Lui seul saura si l’installation est obsolète ou non. Dépendamment des résultats de son diagnostique, il envisagera des travaux ou non !

Vérifier la date de construction de votre bien immobilier

La première chose qui vous mettra la puce à l’oreille est la date de construction de votre bien immobilier. En effet, les normes ne cessent d’évoluer, si le bien est ancien alors l’installation n’est sûrement plus aux normes pour garantir la sécurité des habitants.

Il y a eu des évolutions plus ou moins importantes suites à la norme NF C15-100, avec des améliorations concernant la sécurité.

Une évolution importante date des années 90 avec la nécessite d’installer un dispositif différentiel 30 Ma. C’est un dispositif que l’on installe dans le tableau électrique pour garantir la sécurité des usagers.

Les points à prendre en considération avant de changer le système électrique

Le compteur électrique est obsolète

Il faut vérifier le type de compteur de votre bien. Un ancien compteur est signe qu’un changement est indispensable. Néanmoins, étant donné que le compteur appartient à la société Enedis, il est possible qu’ils aient déjà installé un compteur dernière génération Linky.

Pour un diagnostique sûr, vous pouvez joindre un professionnel de l’électricité à caen.

Les prises électriques ne sont pas dotées de fiches de terre

Bien évidemment, il s’agit ici d’une inspection visuelle toute simple, qui peut vous donner un avis sur l’état de votre installation électrique. Le fait qu’il n’y a pas de prise de terre sur vos prises électriques est un signe d’une installation obsolète.

Il faut savoir qu’avant la présence d’une fiche de terre n’était pas obligatoire. Aujourd’hui c’est le cas. S’il n’y en a pas, alors vous aurez une idée de la vétusté de vos installations.

Le tableau électrique

L’interrupteur différentiel 30Ma est obligatoire pour la sécurité. Pour identifier sa présence, il faut :

  • Vérifier sa présence en tête de la rangée d’un tableau électrique ;
  • Vérifier que sa largeur est plus conséquente qu’un disjoncteur ;
  • Examiner que le symbole de l’interrupteur est bien noté dessus.

Si cela n’est pas présent, alors il faut que le propriétaire envisage une mise en sécurité du tableau électrique en branchant un interrupteur électrique à la tête de l’installation.

L’inspection du DEO

C’est sûrement le moyen le plus simple et le plus rapide de savoir si son logement respecte les normes en termes d’électricité.

Si vous avez acheté un bien récemment, alors celui-ci est soumis à un diagnostic électrique obligatoire que l’on appelle le DEO, voir l’article sur l’ habilitation electrique . .

En examinant ce rapport de diagnostic électrique, vous saurez quels travaux vous devez faire dans votre bien. Attention, le fait qu’un DEO soit vierge ne veut pas dire que des travaux ne sont pas à prévoir. Seul un électricien peut vous orienter là dessus.