Le guide complet de la conception et des plans de piscines avec les types de piscines, les détails de construction, les normes, les dimensions, les plans et les exemples à télécharger

Le guide de cette semaine abordera certains aspects techniques concernant la conception et les plans des piscines, notamment les dimensions, les techniques de construction et les matériaux, à l’aide de modèles en 3D, de plans d’aménagement et de dessins techniques en format DWG prêts à être téléchargés.

La conception et l’installation d’une piscine nécessitent l’intervention de spécialistes :

– la structure du bâtiment et la gestion de l’environnement (en tenant compte de la forme, de la taille, de la profondeur, du réservoir, etc.)

– les techniques spécifiques (telles que la filtration, le système de circulation – pompes, entrées et sorties, tuyauterie, etc.)

Tout d’abord, pour mettre en œuvre un projet de piscine complet, il est nécessaire de connaître en profondeur les implications environnementales et techniques auxquelles on peut être confronté et qu’il faudra résoudre.

Conception des piscines : types et classification

Il existe des piscines de tous types et de toutes tailles, avec de l’eau chaude ou froide, utilisées pour la baignade ou la natation, pour la détente ou à des fins de compétition. Le type de construction le plus approprié doit être construit en fonction des conditions et des fonctions du site. Ainsi, les choix de conception concernant la forme, la taille et la profondeur dépendront également de l’utilisation de la piscine.

Les piscines peuvent être installées à l’aide de différents matériaux :

– le béton armé

– avec une structure préfabriquée en panneaux muraux d’acier galvanisé

– avec un coffrage en polystyrène expansé

– en fibre de verre

Plusieurs types de piscines sont disponibles pour répondre à différents besoins :

– pour les nageurs ou pour l’entraînement à la natation ;

– pour la plongée et les activités sous-marines ;

– récréatives, adaptées au jeu et à la baignade ;

– multifonctionnelles, qui permettent simultanément différentes activités et/ou utilisations ;

– pour la réhabilitation, pour des usages curatifs et thermaux.

Conception et plans de piscines : forme, dimension et profondeur

Les directives, la forme et les dimensions dans le monde de la natation de compétition sont établies par les règles de la FINA (Fédération internationale de natation).

Les options en matière de forme de piscine sont les suivantes :

– géométrique : rectangulaire, carrée, ovale ou ronde

– complexe : forme libre, en forme de rein, grecque, etc.

Dans ce cas, nous avons une forme rectangulaire et une profondeur constante. De même, les formes variables, les différentes profondeurs et l’insertion de caractéristiques de l’eau sont préférées à des fins récréatives.

Les piscines polyvalentes ont tendance à combiner ces deux besoins.

En ce qui concerne la profondeur, la première chose à considérer est la longueur de la piscine. Il est également important de vérifier si un trampoline, un accès de plongée ou un toboggan devront être installés. En outre, le type de matériau du fond doit également être pris en compte.

– Pour la baignade, la profondeur minimale est de 1,20 mètre.

– Si, en plus de la baignade, il y a également un trampoline d’un mètre de haut par rapport à la surface de l’eau, une profondeur de 2,5 mètres est recommandée.

– Si le trampoline dépasse un mètre de hauteur jusqu’à deux ou trois mètres, une profondeur minimale de 3 mètres est recommandée.

En ce qui concerne les types de forme de la profondeur de l’eau, il existe plusieurs alternatives qui peuvent être adoptées. Elles ne peuvent pas toutes être applicables, car beaucoup dépend de la forme du périmètre de la piscine. En général, on peut se référer à quatre formes de profondeur d’eau :

  1. Plate : même profondeur aux deux extrémités de la piscine.
  2. En pente : la pente du fond de la piscine commence à une profondeur de 50 cm et se poursuit progressivement jusqu’aux profondeurs souhaitées
  3. Spoon : le fond est d’abord incliné puis crée un enfoncement en forme de cuillère, de manière à assurer une profondeur maximale dans la zone de plongée
  4. En forme de U : la partie la plus profonde se trouve au centre de la piscine.

Installation de la piscine : piscines de compétition

Les piscines publiques peuvent avoir de multiples fonctions :

– Piscines de compétition

– Piscines d’exercice

– Piscines de réadaptation / thermales / thérapeutiques

– Piscines de bien-être et de détente

Des normes, des prescriptions et des indications pour une planification correcte sont exigées pour toutes ces typologies ; mais des contraintes majeures, comme les dimensions, s’appliquent surtout aux piscines pour l’utilisation compétitive et la formation.

De même, en fonction de la taille du bassin, nous classons les bassins de compétition en

– Piscines olympiques (50×25 m, profondeur min. 1,80-2,00 mt, profondeur max. 2,10 mt, couloirs de 8 à 10, largeur des couloirs 2,5 m)

– Semi-olympique (21×25 m, profondeur min. 1,20 mt, profondeur max. 1,80 m ; 8 couloirs avec une largeur de 2,5 mt)

– Bassins de taille minimale (10×25 mt, profondeur minimale 1,20 mt, profondeur maximale 1,80 mt ; 8 couloirs)

– Terrain de water-polo pour femmes (20x25mt, profondeur min. 1,80 m)

– Terrain de water-polo pour hommes (20x30mt, profondeur min. 1,80 m)

Installation de piscines : systèmes de traitement et de récupération de l’eau

Lors de la conception d’un projet de piscine, il est nécessaire de prévoir un système de filtration et de purification de l’eau adapté, avec un système de recirculation et un réservoir de compensation.

Système de recirculation de l’eau

L’eau peut être introduite dans le réservoir à la fois par les parois et par le fond, à condition que l’eau soit homogénéisée.

Systèmes de filtration de l’eau

– La plupart des skimmers des piscines creusées sont intégrés dans leur partie supérieure, où la succion attire les débris et les emprisonne. La plupart des skimmers de piscine sont accessibles par la plage de la piscine par une trappe ou une trappe de forme rectangulaire et ils compensent le besoin d’un réservoir de compensation.

– Une bordure au niveau de la plage permet à l’eau de la piscine de déborder constamment des bords du bassin et de s’écouler dans un canal continu aménagé dans le pourtour de la piscine et d’être recueillie dans un réservoir de compensation. Le canal peut être placé au bord de la piscine ou en retrait derrière une bordure carrelée sur au moins 60 % du périmètre de la piscine.

Ce système implique une filtration plus précise et permet également d’obtenir des résultats esthétiques efficaces, créant un effet de piscine « à la lame de couteau ».

Réservoir de compensation

Le réservoir de compensation est une structure latérale qui capte l’eau de surface, la dirige vers les systèmes de filtration et maintient le niveau de l’eau inchangé.

En outre, le volume du réservoir de compensation doit être suffisant pour maintenir le nombre maximum de baigneurs présents dans le réservoir (généralement 8 à 10 % du réservoir principal).

Autres aspects du projet de piscine : revêtement, entourage de la piscine, margelles et équipements

Habillages

Après avoir défini le type de piscine à construire, il est nécessaire de choisir un type de revêtement approprié, afin de garantir de bonnes conditions de sécurité et d’hygiène et un résultat esthétique agréable. Un revêtement de piscine va du fond aux parois de la piscine et se caractérise par une variété de matériaux.

PVC renforcé

Le PVC est l’un des matériaux les plus utilisés pour tout type de piscine en raison de son adaptabilité, de son imperméabilité, de sa résistance et de sa facilité de nettoyage. Les piscines en PVC ont une finition lisse mais non glissante, le PVC est résistant aux rayons UV et a un long temps d’installation, il est fixé directement sur place et reste parfaitement attaché aux murs.

Revêtement préformé

Il a les mêmes spécifications techniques que le PVC renforcé mais diffère par son application : il est préfabriqué directement en usine selon les spécifications du réservoir, et est ensuite appliqué par un système d’aspiration.

Céramique

Ce type de revêtement n’est désormais utilisé que pour les piscines en béton armé. Le matériau le plus utilisé sous forme de carreaux est le grès : collé au fond et aux parois du bassin, il nécessite un traitement d’étanchéité interne et externe.

La céramique permet de personnaliser la piscine, tout en étant résistante aux produits de nettoyage, aux rayons UV et aux agents biologiques.

Malgré ces aspects positifs, le point faible de ce type de revêtement réside dans les joints, qui doivent être vérifiés tous les 4-5 ans environ.

Mosaïque

Il a toujours été utilisé pour créer des projets élégants et de valeur. Disponible dans des textures et des couleurs pour tous les goûts, la mosaïque est le revêtement idéal pour ceux qui veulent créer une œuvre de grand impact visuel. Les aspects critiques et les points forts sont les mêmes que pour les carreaux, mais son utilisation est très répandue.

Les carreaux qui composent la mosaïque ont généralement des dimensions de 10 x 10 mm, 20 x 20 mm ou même plus. Les phases de pose, avec le relatif traitement d’imperméabilisation des piscines et l’exécution soignée de chaque travail, sont similaires à celles du revêtement céramique.

Peintures

La technique de revêtement de peinture est utilisée pour les piscines en béton et consiste précisément à peindre les parois de la structure avec des produits particuliers à base de résines acryliques.

Son application nécessite, outre des caractéristiques spécifiques, des murs parfaitement secs et propres qui ne peuvent pas être appliqués sur d’autres matériaux que le béton. Elle ne garantit pas à 100% l’étanchéité hydraulique et s’accompagne donc d’autres interventions.

Comme dans le cas des tuiles et des mosaïques, il peut subir des micro-fractures causées par les températures et le tassement du sol.

Fibre de verre

Une autre option pour couvrir la piscine est la fibre de verre, qui, bien que plus chère, est très durable par rapport à la peinture : en fait, sa durabilité peut dépasser les 10 ans.

Le principal avantage de la fibre de verre est son faible entretien, ainsi que son imperméabilité et sa résistance aux fuites d’eau. Son installation est assez simple et rapide, elle peut être appliquée aux piscines neuves et anciennes et même les opérations de nettoyage sont assez faciles.

La pierre naturelle

Le choix des pierres naturelles est purement esthétique, surtout lorsque l’on veut placer la piscine dans un environnement naturel et rustique. L’avantage de l’utilisation de pierres naturelles réside dans leur durabilité, leur faible absorption d’eau et leurs caractéristiques similaires à celles des carreaux antidérapants, particulièrement adaptés au bord de la piscine.

Entourage des piscines et margelles

Les abords de la piscine

Pour une conception adéquate de la piscine, il est également nécessaire de prendre en compte le revêtement extérieur, qui doit être conforme aux exigences d’hygiène et de sécurité.

Nombreux sont les matériaux qui peuvent être utilisés. En voici quelques-uns :

– bois – teck, frassino, iroko et en général tous ces matériaux qui présentent une grande résistance à l’humidité et aux intempéries

– le marbre – pour conférer une apparence élégante

– la pierre naturelle – esthétiquement remarquable, elle absorbe l’eau en quantité minimale, ce qui permet d’avoir une surface antidérapante

– le ciment – un matériau peu coûteux et polyvalent qui ne nécessite pas beaucoup d’entretien

– la cotto – qui présente une excellente résistance aux éléments et est un matériau résistant aux attaques de la mousse et de la moisissure et qui est antidérapant

– les galets – utilisés exclusivement à des fins esthétiques, assurant également une surface antidérapante.

Chaperons

La margelle est un élément de la conception des piscines enterrées qui, par définition, est la bordure placée autour du bord supérieur de la piscine. Elle a plusieurs fonctions : elle sépare la structure de la margelle et sert de cadre, protège la piscine ainsi que l’environnement contre les dégâts causés par l’eau.

Équipement

Enfin, les piscines peuvent être équipées de nombreux accessoires, tels que :

– échelle

– le trampoline, dans les piscines qui permettent de pratiquer le plongeon

– diapositive

– Fontaine à champignons (avec buse à effet de jet)

– un éclairage sous-marin placé sous l’eau pour éclairer l’intérieur de la piscine

– les jets d’hydromassage qui, en mélangeant l’air et l’eau, produisent des jets ciblés à effet massant

– le chauffage de la piscine qui permet d’ajuster la température de l’eau.