Le système céramique est une solution esthétique totalement conforme aux exigences de qualité en vigueur dans le marché du bâtiment d’aujourd’hui.

Hydroponie : avantages / inconvénients, on vous explique tout !

 

Connaissez-vous la culture hydroponique ? Non ? Oui ? Les tomates et les fraises insipides et hors saison sont généralement cultivées en culture hydroponique. Ce mode de production présente des inconvénients, mais aussi des avantages que vous allez découvrir dans cet article.

 

Qu’est-ce que l’hydroponie ?

La culture hydroponique ou hydroponique est la culture de plantes sur un substrat neutre et inerte (comme du sable, des cendres volcaniques, des boules d’argile, de la laine de roche, etc.), ce qui est essentiel pour que les plantes soient irriguées avec un flux de solution qui fournit des sels minéraux et des nutriments. Il s’agit d’une technologie alternative pour la culture de plantes et peut-être mise en œuvre dans des exploitations de toutes tailles. La culture hydroponique a été utilisée dans le jardinage et la plantation forcée de certains légumes dans les serres. En raison du rythme nocturne plus rapide, il peut accélérer le processus de maturation du fruit, qui peut être récolté plusieurs fois par an.

Il est également utilisé en agriculture urbaine pour produire localement et cultiver des plantes pour cet environnement urbain – découvrez aussi la tour a fraisier pour une culture des fraises. Des variantes de cette technique de culture ont été développées, telles que l’aéroculture ou l’aquaponie. Elle semble également constituer une réponse aux problèmes d’eau et de pollution ou d’insuffisance de terres végétales, mais elle peut aussi être utilisée par les chercheurs pour étudier les plantes, qu’il s’agisse de plantes médicinales ou de micro-organismes. 

Pourquoi l’hydroponie est-elle mauvaise ?

La culture hydroponique n’utilise généralement que 20% de l’eau nécessaire à la culture traditionnelle du sol. Le principal problème avec la culture hydroponique est que l’eau qui est appauvrie en nutriments doit être remplacée régulièrement. C’est le principal coût récurrent de la culture hydroponique. Il faut également surveiller la conductivité électrique (également appelée EC) de la solution chaque jour pour maintenir le niveau de nutriments au maximum.

Lorsqu’un déséquilibre chimique est détecté, la solution nutritive doit être remplacée. Les besoins énergétiques comprennent l’aération et le pompage de la solution tous les 4 à 6 heures, bien que certains systèmes fonctionnent en continu tout au long de la vie de la plante cultivée pour irriguer les racines sans interruption. La culture hydroponique peut être réalisée sous un éclairage intérieur artificiel, ce qui permet de produire de la nourriture tout au long de l’année, mais l’inconvénient est qu’elle augmente les coûts énergétiques.

 

L’hydroponie est-elle meilleure que la terre ?

De nombreux producteurs trouvent qu’un fruit cultivé sous terre a meilleur goût et est plus authentique. Bien que le goût soit subjectif, la culture hydroponique est en effet plus intensive que la plantation en terre. Si vous recherchez une méthode de culture plus proche de la nature, la terre est une meilleure solution que la culture hydroponique. Le sol agit comme un tampon nutritif, réduisant le risque de suralimentation ou de sous-alimentation.

En fait, si vous n’appliquez pas assez ou trop d’engrais en un seul arrosage, mais que d’autres doses d’arrosage sont suffisantes, l’activité bactérienne dans le sol régulera la quantité de nutriments disponibles pour les racines. Par rapport aux cultures hydroponiques, moins d’équipement est nécessaire, donc le coût d’investissement initial est inférieur. 

D’une superficie de 1 mètre carré, si vous souhaitez investir dans un système hydroponique, il faut au moins quelques centaines d’euros de plus. Pour les débutants, il est plus facile de se lancer sur terre que sur l’eau, car cela demande moins de connaissances et d’expérience. En labourant le sol, vous avez le droit de faire des erreurs. Même si vous ne pouvez pas gérer parfaitement la température et l’humidité, l’arrosage et l’apport de nutriments, vos plantes devraient pouvoir survivre. En culture hydroponique, une erreur peut vous coûter une récolte entière.

 

Quels sont les avantages et inconvénients de l’hydroponie ?

Les avantages de l’hydroponie

Parmi les avantages de la culture hydroponique, on peut citer :

  • On n’a pas besoin de terre pour la plantation 
  • L’hydroponie est une culture stable avec un rendement élevé 
  • On ne rencontre pas de dommage causé par les pesticides au système hydroponique 
  • Par rapport à la culture traditionnelle du sol, le besoin en eau est faible 
  • L’hydroponie permet de planter dans les petits espaces et les zones urbaines 

Les principaux inconvénients de l’hydroponie

  • L’eau contaminée par les sels minéraux et les cristaux chimiques des résidus de la solution nutritive doit être rejetée
  • On a besoin d’acheter de l’engrais
  • Il n’y a pas de vie dans le système hydroponique 
  • La culture hydroponique est rarement biologique 
  • La nourriture produite est de mauvaise qualité, a le goût de l’eau et a un faible contenu nutritionnel, car les agriculteurs hydroponiques ne prêtent attention qu’aux éléments nutritionnels N, K et P.