Le système céramique est une solution esthétique totalement conforme aux exigences de qualité en vigueur dans le marché du bâtiment d’aujourd’hui.

Comment bien entretenir votre cheminée ?

Sommaire

La cheminée apporte de nombreux atouts pour un foyer. Elle réchauffe la maison, fait partie intégrante de la décoration intérieure, permet de réduire les factures de chauffage électrique et plus encore. Pour bénéficier de tous ces avantages et garder votre cheminée fonctionnelle, il faudra cependant l’entretenir régulièrement. Une cheminée s’encrasse en effet très facilement à cause de la fumée et des suies laissées par le chauffage au bois. C’est pour cette raison qu’il est important de la faire ramoner régulièrement et de la nettoyer.

Ne négligez jamais le ramonage de votre cheminée

Le ramonage est la première solution qui nous vient à l’esprit quand il s’agit de l’entretien de la cheminée. C’est en effet une pratique très utile et très efficace pour se débarrasser de la saleté. Pour ce faire, de nombreuses solutions s’offrent à vous. Vous trouverez par exemple sur ce site des ramoneurs professionnels capables de nettoyer tous types de conduits de fumées.

Le principe du ramonage

Le ramonage a pour but de nettoyer les conduits qui se chargent d’évacuer les fumées provenant de l’habitation. Les travaux de ramonage concernent tous les appareils de combustion, c’est-à-dire :

  • la cheminée à bois,
  • le poêle à combustion,
  • la chaudière (qu’elle soit au fuel ou au gaz).

Le ramonage se traduit par le nettoyage de la suie au niveau des parois du conduit. De la même manière que vous videz les cendres après chaque feu, les dépôts de suie au niveau des tuyaux doivent aussi être enlevés régulièrement.

Ramoneurs de cheminées

La régularité et la fréquence du ramonage

Conformément à l’article L2213-26 du Code général des collectivités, les travaux de ramonage constituent une obligation légale. Ce texte précise en effet que le ramonage doit s’effectuer au moins une fois par an. Cette réglementation est appuyée par les articles 31.6 et 31.1 du Règlement Sanitaire Départemental Type (RSDT). Ce texte s’applique aussi dans le cas d’une chaudière à gaz et pour toutes les installations au bois et au charbon.

Cette périodicité peut aller jusqu’à deux fois par an dans un contrat d’assurance. Il faut cependant savoir que la fréquence de ramonage dépend aussi de la quantité de bois brûlés. À titre d’exemple, vous devez faire des travaux de ramonage tous les cinq mois en cas de combustion au bois brûlé.

Les arrêtés municipaux peuvent également imposer des obligations de ramonage plus fréquentes. Dans d’autres cas, la fréquence de ramonage dépend de la fréquence d’utilisation de la cheminée. Si par exemple vous n’allumez le feu que deux fois par an, la fréquence de ramonage n’augmente pas.

Les avantages du ramonage

En faisant ramoner votre cheminée, vous réduisez les risques d’incendie liés à un mauvais entretien. La présence de suies et de diverses saletés sur les parois favorise également l’intoxication au monoxyde de carbone. Un foyer qui fonctionne mal à cause des suies produit des gaz inodores et incolores très toxiques. De ce fait, le ramonage permet d’éviter l’asphyxie et les maladies respiratoires. Il permet même de rendre les conduits de votre cheminée plus sécuritaires. Le procédé améliore notamment le tirage de la cheminée.

Le ramonage vise aussi à économiser les combustibles. À l’issue des travaux de ramonage, votre cheminée ou vos appareils fonctionneront en effet de manière plus efficace et ils consommeront moins.

À qui confier le ramonage de votre cheminée ?

Deux solutions s’offrent à vous pour ramoner votre cheminée. Soit vous faites appel à un ramoneur pour faire le travail, soit vous le faites vous-même.

Le ramoneur est un professionnel qualifié qui se charge de nettoyer votre cheminée dans les règles de l’art. Doté d’un équipement complet, il se débarrasse de la suie du conduit en un rien de temps. Si vous préférez le faire vous-même, cela sera plus dangereux et il faudra disposer de certaines compétences.

Nettoyez la vitre de votre cheminée

Pour entretenir votre cheminée, vous devez passer par le nettoyage de la vitre, si la vôtre en possède une. Une vitre propre offre en effet une bonne vue sur les flammes. Au fil du temps, les traces de suie se déposent dessus. Elle aura alors un aspect sale et peu agréable à regarder.

Afin de vous débarrasser de ces taches, utilisez un produit dédié au nettoyage des vitres de cheminées. Si des solutions plus écologiques sont à votre disposition, adoptez-les ! Par exemple, nettoyez la vitre grâce aux cendres se trouvant dans la cheminée. Les cendres sont en effet d’excellents détachants.

Désencrassez le foyer de votre cheminée

Après avoir nettoyé la vitre, attaquez-vous au foyer de la cheminée. Passez un coup d’aspirateur pour enlever les cendres. Prenez ensuite une brosse et imbibez-la d’un mélange de vinaigre et d’eau. Nettoyez le foyer tout en répétant la même opération jusqu’à ce qu’il soit propre.

Ramonage cheminée

Nettoyez le manteau de votre cheminée

Une variété de matériaux compose le manteau d’une cheminée. Pour le garder en bon état, nettoyez-le astucieusement. Commencez par enlever les cendres à l’aide d’un aspirateur. Si vous avez un manteau en brique ou en pierre, nettoyez-le à l’aide d’une brosse dure et d’un mélange de bicarbonate et de soude.

Parfois, des taches persistent. Dans ce cas, utilisez des cristaux de soude pour les faire disparaître. Il existe aussi des produits nettoyants spéciaux pour le four que vous pouvez appliquer à la place des cristaux de soude.

Pour nettoyer votre manteau en pierre, pensez à l’eau de Javel. Les manteaux en marbre se nettoient quant à eux grâce à une eau savonneuse et une fine laine d’acier.

Nettoyez la plaque de votre cheminée

Chaque détail compte pour avoir une cheminée propre. Parmi tous les composants d’une cheminée, la plaque peut présenter des salissures. Il est alors indispensable de la nettoyer. La plaque est en effet un lieu privilégié des traces de rouille.

Pour en venir à bout, utilisez un tampon abrasif que vous appliquerez sur la plaque. Une fois que c’est fait, enduisez-la d’une couche d’huile. Puis, laissez reposer pendant 48 h. Cela dit, si la plaque perd sa couleur, ajoutez des poudres de graphite sur le chiffon imbibé d’huile. Votre plaque sera toute propre. Afin d’éviter les nouvelles salissures, prenez un chiffon imbibé de vaseline et frottez la plaque avec le chiffon.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les choix de nos lecteurs

Quels_sont_les_leaders_du_marché_dans_les_films_pour_covering_auto_?
Quels sont les leaders du marché dans les films pour covering auto ?
Comment_trouver_le_meilleur_plombier_à_Neuchâtel_?
Comment trouver le meilleur plombier à Neuchâtel ?
Pourquoi_les_professionnels_doivent_ils_investir_dans_des_panneaux_solaires_?
Pourquoi les professionnels doivent-ils investir dans des panneaux solaires ?
Les_bienfaits_d_un_matelas_à_mémoire_de_forme_sur_le_bien_être
Les bienfaits d'un matelas à mémoire de forme sur le bien-être
d0f443ac-6899-4746-9d09-1c7463a5d2b3
Comment la technologie verte peut-elle améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments ?
Conseils_d_experts_pour_le_raccordement_électrique_de_votre_piscine
Conseils d'experts pour le raccordement électrique de votre piscine
Comment_mesurer_avec_précision_pour_des_rideaux_sur_mesure_?_Un_guide_complet
Comment mesurer avec précision pour des rideaux sur mesure ? Un guide complet
873926ac-7ff6-453f-9dd2-8e3757119367
Poêle à bois : planifiez l'achat de bois en été !
Les_avantages_des_maisons_créées_sur_plan
Les avantages des maisons créées sur plan
Comment_choisir_le_système_de_chauffage_adéquat ?
Comment choisir le système de chauffage adéquat ?