Le système céramique est une solution esthétique totalement conforme aux exigences de qualité en vigueur dans le marché du bâtiment d’aujourd’hui.

Architecte paysagiste versus concepteur paysagiste : quelle est la différence?

Sommaire

Peut-être avez-vous un projet de piscine ou de patio qui est plus grand que ce que vous pouvez gérer et vous devez ainsi contacter un professionnel. Peut-être que vous ou un proche aimez travailler avec les plantes, en même temps que concevoir et construire des choses, à tel point que l’un d’entre vous veut poursuivre des études en architecture paysagère ou en design. Alors, quelle est la différence entre les architectes paysagistes et les concepteurs de paysages ou de jardins ? Apparemment, plus que vous ne le réalisez.

 

Les architectes paysagistes

 

Pour vous appeler légalement un architecte paysagiste, vous devez avoir un baccalauréat et/ou une maîtrise en architecture paysagère d’une université et être autorisé par l’État afin de concevoir et de travailler sur des projets de paysage. Traditionnellement, ils ont fréquenté l’université ou encore une école privée et ont passé les examens requis pour obtenir une licence. Un bon architecte paysagiste réputé a de l’expérience ou a la formation nécessaire pour travailler sur des questions difficiles dans des sites commerciaux et résidentiels, notamment :

  • de pentes raides ;
  • des murs de soutènement ;
  • des systèmes d’irrigation et de drainage ;
  • la conception de structures extérieures ;
  • la solution de problèmes d’élévation ;
  • la conception ou conseils sur l’emplacement des lignes de service, des entrées, des allées et des aires de stationnement.

Les architectes paysagistes agréés planifient et conçoivent des espaces extérieurs publics, tels que des parcs, des campus, des jardins, des cimetières, des centres commerciaux, des centres de villégiature, des installations de transport et des aménagements riverains. Ils conçoivent et planifient également la restauration de lieux naturels perturbés par l’homme, comme :

  • les zones humides ;
  • les couloirs de cours d’eau ;
  • les zones minées
  • et les terrains forestiers.

Une formation et un respect des paysages historiques et des ressources culturelles permettent aux architectes paysagistes de travailler sur des projets de planification de la préservation de sites et de zones extérieures historiques nationaux, étatiques et locaux. Les architectes paysagistes seront employés dans des organisations privées, publiques et universitaires.

 

Designers de paysages et de jardins

 

La principale distinction entre les architectes paysagistes et les concepteurs de paysages est que les concepteurs travaillent généralement sur des projets résidentiels plus petits. Bien que certains concepteurs paysagistes puissent avoir une formation équivalente à celle d’un architecte paysagiste, notamment s’ils ont un diplôme de premier cycle ou supérieur en architecture paysagère, ils ne possèdent pas la licence d’État, qui est obligatoire. Certains concepteurs paysagistes sont autodidactes, mais la plupart ont suivi des cours dans une école privée, une université, dans le cadre d’un programme d’extension, de certification ou en ligne. En d’autres termes, vous ne pouvez pas vous réveiller soudainement un jour et décider de vous appeler un concepteur de paysage. La plupart des concepteurs de jardin travaillent avec la matière molle : les plantes. Certains paysagistes ou concepteurs de jardins peuvent avoir de l’expérience dans le domaine du paysage végétal, en particulier dans les régions sujettes à la sécheresse où les cailloux et les écorces sont utilisés aussi souvent que les succulentes et les plantes indigènes. Cependant, pour effectuer des travaux de terrassement, de construction de murs ou d’électricité, il faut faire appel à un entrepreneur paysagiste agréé.

Qu’est-ce que le hardscape ?

Le hardscape comprend les parties non-vivantes de l’aménagement paysager, comme les allées pavées, les murs de soutènement et les patios. Certains matériaux courants de hardscape comprennent les briques, les dalles, le béton et le métal. Lorsque vous consultez un concepteur paysagiste, vous aurez une discussion ou un entretien sur le projet. Habituellement, le concepteur se présentera chez vous, examinera la cour, prendra des photos et vous demandera quelles sont vos préférences en matière de plantes, d’entretien du jardin, de budget, etc. Le concepteur créera ensuite un dessin de vue en plan et une liste de plantes. En fonction de sa méthode de travail, le concepteur peut visiter les pépinières locales avec vous, faire des suggestions ou vous aider à acheter des matériaux et du mobilier et placer les plantes. À partir de là, il fera des suggestions pour qu’un autre entrepreneur ou professionnel de l’aménagement paysager effectue le travail physique, qui peut inclure l’excavation d’un jardin et d’un paysage dur existants, la construction de patios et de terrasses et l’installation de plantes.

 

Vous l’aurez compris, il ne faut pas confondre ces deux métiers, qui peuvent paraître similaire, mais qui en définitive, se concentre sur des projets bien différents. Alors, avant de faire appel à l’un ou à l’autre de ces professionnels, mûrissez votre projet et voyez lequel des deux vous sera le plus bénéfique.