Nous avons décidé que notre petite ferme avait besoin d’une cave à vin pour y stocker nos produits. Pour ceux qui ne connaissent pas le terme, une cave à vin est une pièce souterraine qui agit comme un réfrigérateur naturel. Lisez cet article pour plus d’informations.

Étape 1 : Le trou

Creusez un trou dans le sol. Nous avons la chance d’avoir un fossoyeur local qui est un véritable artiste avec une pelleteuse. Il peut creuser un trou avec des côtés droits à un centimètre près de ce que vous demandez.

Étape 2 : Le pied

Couler un socle en béton pour les murs.

Étape 3 : Pose des blocs

Commencez à poser des jalons. Environ 320 personnes sont allées dans cette cave de 2,5 x 2,5 mètres. Maintenant, pour la partie amusante, couler un toit en béton. Une simple dalle plate ne suffirait pas, car vous voulez que la condensation s’écoule sur les côtés. J’ai donc créé un contreplaqué avec un toit arqué. L’arche permettrait également de créer un toit plus solide. Elle a également créé une forme très solide.

Étape 4 : Construire la forme du toit

J’ai construit le formulaire dans l’atelier, puis je l’ai démonté. Les arches sont en contreplaqué de 1,5 cm pressé dans des rainures en dadoed. Cela a créé une structure extrêmement solide.

Étape 5 : Asseoir la forme sur le toit

Satisfait de la forme, je l’ai remonté sur les murs de la cave à vin. Ces pièces ont été installées après l’ajout des feuilles de contreplaqué. Ils sont utilisés comme nervures de renforcement supplémentaires en les calant entre les feuilles de contreplaqué et le haut des 2×4). Ensuite, le contreplaqué, une feuille de plastique et beaucoup de 1/2 barre d’armature. Beaucoup de barres d’armature. Les barres d’armature sont bon marché, alors pourquoi pas ? C’est plus que suffisant. Mais elle est arquée, et peut atteindre 12 cm d’épaisseur. De plus, les barres d’armature s’étendent d’un pied dans les murs et sont cimentées en place. On ne sait pas exactement quelle est la charge nominale actuelle, mais elle est certainement plus qu’adéquate.

Étape 6 : Barres d’armature et coulage du toit

Des barres d’armature de 15 cm sur des centres de 20 cm. Assez solide ! Ensuite, ajoutez un périmètre au coffrage et coulez du béton. D’une valeur d’environ 1800 kilos. Je m’attendais au moins à une petite déformation de ma forme, car tout ce poids était supporté par mes 5 arches, mais il n’y en avait pas ! Impressionnant.

Ne prenant aucun risque, je ne suis pas entré dans la cave avant d’être sûr que le béton était complètement durci.

Retirer le coffrage de l’intérieur n’a pas été difficile, car il a été conçu pour être facilement démonté et réutilisé.

Une vue du sommet avant que l’entrée ne soit terminée et que la cave ne soit recouverte de 60 cm de terre. Le bois à l’arrière recouvre les extrémités de la barre d’armature pour éviter les blessures. Elles feront partie du renforcement de l’entrée.

J’ai coulé le toit en 3 sections, car c’est le plus de béton que je peux supporter en travaillant seul. Les coutures sont presque invisibles du dessous et sont imperméables. Il n’a pas été difficile de créer l’arche en haut en utilisant du béton standard. Le rayon de l’arche du haut est environ 6 pouces plus grand que celui du bas.

Le plafond arqué est aussi brillant qu’un comptoir, grâce à la feuille de plastique que j’ai posée sur le contreplaqué. Voir la lumière qui se reflète sur le plafond sur la photo ci-dessous.

Étape 7 : Finition de l’intérieur

Ajoutez des escaliers et des portes en haut et en bas, et vous avez une belle cave à vin, prête à recevoir beaucoup de bouteilles. L’une des deux ouvertures de 10 cm est visible dans le coin. L’autre se trouve dans le coin opposé.

Pour économiser de la main d’œuvre et des matériaux, j’ai construit l’escalier avec une moitié sur une fondation au niveau du sol, et l’autre moitié de la fondation juste en dessous de la ligne de gel. J’ai pensé que le fait de creuser la totalité de l’escalier jusqu’au niveau du sol aurait simplement créé un grand espace inaccessible.

Ce projet a pris quelques mois de soirées après le travail pendant l’été. Il faisait plus frais à l’époque et le mortier n’a pas séché trop vite. Tout le béton et le mortier, environ 3600 kilos en tout, ont été mélangés soit avec un petit malaxeur, soit à la main.

L’aménagement

Afin de centrer ma cage d’escalier, j’ai dû couper certains blocs en deux morceaux, un morceau de 30 cm et un autre de 10 cm. C’est parce que ma largeur intérieure est de 2 mètres. Si vous faites votre largeur de 2,5 m, vous n’aurez pas à faire cela. Une scie à carreaux humide coupe facilement les blocs de béton. J’ai utilisé la mienne pour couper de nombreux blocs, y compris les pièces en angle qui forment le sommet des murs. Comme la scie ne peut couper qu’environ 1 cm  de profondeur, vous faites une coupe de chaque côté. Les blocs se fendent alors facilement en enfonçant un ciseau dans la coupe. Tapez doucement, tout en déplaçant le ciseau le long de la coupe et ils se briseront proprement. Vous pouvez voir la qualité des coupes sur les photos des murs avant que le toit ne soit coulé.